Tout le monde a tissé, un jour ou l'autre, un lien d'amitié avec un banquier.

Enfin, vous pensiez que c'était un lien d'amitié avant de vous apercevoir que le côté "banquier" prenait à un moment ou à un autre toujours le dessus sur le côté "ami" et qu'en réalité seul votre argent l'intéressait.

Toujours propre sur lui, portant cravate bien sûr, souriant, avenant, à votre écoute...quel bon ami.

C'est normal me direz-vous, un assureur cherche toujours à placer ses contrats, forcement meilleurs que ceux de la concurrence, un avocat a toujours le bon conseil à donner, moyennant rémunération "amicalement étudiée" bien sûr, un tailleur trouve toujours que son costume sur mesure vous sied à merveille, etc etc...

Il est donc logique qu'un banquier veuille optimiser votre épargne.

Mais l'avez vous entendu parler de LA banque ? Car, dans sa culture, il n'y a qu'une banque à la hauteur de ses engagements : la sienne, LA banque. Très souvent il y fera d'ailleurs carrière, toute sa vie.

Et entre amis, on ne va pas entrer dans le détail des procédures, des contraintes, des limites et des plafonds, ni dans la jungle des taux, des intérêts, des commissions perçues ou encore des frais. Puisque c'est votre ami.

J'en ai connu des banquiers, même d'excellents camarades. Mais ils ont toujours été banquiers avant tout...

Au fait, connaissez vous le point commun entre un banquier et un spermatozoïde ? Non ? Eh bien tous les 2 ont 1 chance sur 3 millions de devenir un jour un être humain !

Mais non, c'est une blague!