Chariot tiré par un boeuf - Chine, époque TANG

Il me faut ¾ d'heure désormais pour faire tous les matins, en voiture, les 9 kilomètres qui séparent mon domicile de mon bureau. Enfin, presque tous les matins...

Une ballade, diront certains Franciliens...

Oui, sauf qu'avant, il y a déjà longtemps , il me fallait ¼ d'heure à peine.

Et ¼ d'heure, c'est encore mon temps de transport le mercredi... et les jours de vacances scolaires.

Sûrement que les statisticiens ont mal apprécié la croissance démographique des banlieues des grandes villes.

Sûrement que les pouvoirs publics n'ont pas pris la mesure des besoins en matière de transport et d'infrastructure routière .

Sûrement que le carburant n'est pas cher et les voitures non plus.

Sûrement que la carte scolaire mériterait d'être revue ...

Alors, je fais comment, moi, pour éviter les bouchons matinaux et arriver, souriant et détendu, à l'heure au bureau ?

J'achète une paire de pinces à vélo et, subsidiairement, un vélo ?

Je pars une heure plus tôt ?

J'aménage mon bureau dans ma salle à manger ?

Je déménage pour être plus près ?

Non, le plus simple, c'est de supprimer l'école et de laisser les enfants à la maison...

Et si on ne faisait plus d'enfant ?

Autre solution, on supprime les autos.

Oui, mais alors, entre ceux qui vivent du pétrole et de l'industrie automobile ou des activités annexes, que de chômeurs supplémentaires !

Et, sans moyen de locomotion, on serait obligé de rester à la maison...

Et on ferait encore plus d'enfants...qu'il faudrait ensuite amener à l'école...

Bon, je crois que je resterais toujours "charette", c'est-à-dire en retard mais en voiture !